C'est un scandale environnemental qui dure depuis près d'un siècle. Les boues rouges de l'usine Alteo (avant, c'était Pechiney) de Gardanne inquiètent une grande partie de la population et les pêcheurs.

Nous venons de monter à bord du bateau « le barbe d’or ». Aux commandes de cette vedette de pêche de 10 mètres.…Gérard Carrodano.

Avec lui, on vient de quitter le port de la Ciotat, dans les Bouches du Rhône. Il nous emmène près du canyon de Cassidaigne. C’est là, en pleine Méditerranée, que l’usine Pechiney puis Alteo ont déversé pendant 50 ans, près de 20 millions de tonnes de boues rouges, des résidus polluants. Une pollution qu’on pourrait qualifiée d’invisible puisque tout se passe à 320 mètres de profondeur.

Mais depuis 4 ans, l’usine y verse des effluents liquides désormais filtrés.

Cela n’apaise pas pour autant, la colère de ce pêcheur de 65 ans.

L'équipe