Nouvelle série de reportages en Pologne, dans la forêt de Białowieża, classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour sa richesse exceptionnelle en biodiversité.

Białowieża, une forêt à voyager dans le temps
Białowieża, une forêt à voyager dans le temps © Radio France / Giv Anquetil/France Inter

C’est l'une des dernières forêts primaires d’Europe, en tout cas la plus grande: inchangée depuis la fin de l’ère glaciaire, il y a plus de 11 000 ans. 

Une forêt assez magique, tout à l’Est de la Pologne, le long de la frontière biélorusse

Ancienne réserve de chasse des rois et des tsars devenue un parc national voici tout juste 100 ans, elle abrite des loups, des lynx et même les derniers bisons d’Europe, rescapés de la préhistoire. Mais en plus de sa faune, c’est surtout pour sa richesse et sa complexité unique qu’elle est préservée : ici les hommes n’ont pour ainsi dire pas le droit de toucher à quoi que ce soit, pour laisser faire les processus naturels millénaires. 

Si bien qu’on ne peut pas y entrer n’importe comment : c’est seulement accompagné d’un guide comme João Ferro qu’on peut pénétrer au cœur de la réserve intégrale. Bref : entrer dans Białowieża, c’est voyager dans le temps.

Joao Ferro, guide de la forêt de Bialowieza
Joao Ferro, guide de la forêt de Bialowieza © Radio France / Giv Anquetil.france Inter

Extraits de l'entretien :

João Ferro :"Le mot principal qu'on peut avoir d'un endroit qui est vraiment naturel, c'est diversité. La diversité maximale, dans une relation d'équilibre totale et absolue entre tous les éléments de l'écosystème".

João Ferro : Ce refuge est connu pour être l'endroit d'Europe qui a le plus d'arbres [remarquables] : autour de 11 500 arbres de tailles et d'âges extraordinaires. En moyenne, les arbres ont plus de 35 mètres de taille. Des 26 espèces qu'on peut trouver à Białowieża, 25 ont l'individu le plus grand d'Europe. Il y a des arbres qui ont 700 ans, 800 ans… C'est normal. Et des individus qui ont peut-être 8000 ou 9000 ans."

João Ferro : "Au contraire de l'immense majorité des paysages en Europe qui n'offrent pas cette possibilité, tous les organismes ont ici la possibilité de vivre un cycle de vie complet, sans aucune intervention humaine. Si un arbre peut vivre 500 ans, comme un chêne, il va vivre 500 ans  - au contraire d'une forêt de production où un chêne va vivre peut-être 150 ans avant d'être coupé (donc, on n'atteint jamais le potentiel maximal de l'espèce)".

"C'est surprenant voir la diversité des formes des arbres : tordus, ceux qui sont abîmés, ceux qui sont en pleine forme, les vieilles souches, les toutes petites pousses... Tout ça, c'est d'une variété extraordinaire" note Giv Anquetil. João Ferro renchérit : "Toute la famille est ensemble ici. C'est comme un mariage sicilien, toute la famille est ensemble, du plus jeune au plus vieux. Au contraire de la majorité des forêts en Europe qui sont monotones"

Programmation musicale
  • RoverTo this three2021
L'équipe