Second volet de la série de portraits de Suédois engagés pour le Climat, avec Matto Skum, 22 ans et vice-président de l'association de la jeunesse Sami Saminuorra, qui a attaqué l’Europe en justice pour inaction climatique.

Matto Skum, de l’organisation Sáminuorra, à Jokkmokk, près du cercle polaire
Matto Skum, de l’organisation Sáminuorra, à Jokkmokk, près du cercle polaire © Radio France / Giv Anquetil

La semaine dernière, les titres évoquaient l’action en justice de l’Affaire du siècle, et comment la rapporteure publique avait reconnu jeudi en audience la « carence fautive » de l’État dans ses engagements et l’existence d’un « préjudice écologique ». 

Alors dans la liste des essais de judiciarisation de la lutte climatique, rencontre avec Matto Skum de l’association des jeunes Sami de Laponie, Sáminuorra, qui a pris part à la première plainte collective de ce genre déposée en 2018 contre l’Union Européenne, par People’s climate action. Au motif que la hausse record des températures qui compromet l’environnement et donc le mode de vie des Sami (dernière population autochtone d'Europe, en Laponie) relevait d’une inaction climatique des dirigeants européens. 

Si la Cour de Justice de l’Union Européenne a jugé cette action irrecevable en première instance, Matto et les ONG climatiques ont fait appel, et ne baissent pas les bras

Regarder : La bataille des Sami

Programmation musicale
L'équipe