Dans la baie de Rio, à Marica, des paysans sans terre du MST font revivre des terres abandonnées en agroécologie, tout en prônant la justice sociale ET environnementale..

Quand les paysans sans terre cultivent en agroforesterie
Quand les paysans sans terre cultivent en agroforesterie © Radio France / Giv Anquetil

Le Mouvement des paysans sans terres (MST) est une des principales organisations populaires au Brésil, qui réunit près de 1,5 millions de paysans au nom de la réforme agraire. Pas étonnant que Bolsonaro et les grands propriétaires terriens et l’agro-businnes veuillent les inscrire sur la liste des organisations terroristes. 

Mais ici, de l’autre côté de la baie de Rio, ils ont obtenu une parcelle en friche (grâce à une municipalité progressiste) pour y revaloriser la terre mais aussi les communautés qui se réapproprient un savoir-faire sans chimie, en associant arbres et légumes sur une même parcelle grâce à une complémentarité savamment étudiée.

La parcelle obtenue par le Mouvement des paysans sans terres
La parcelle obtenue par le Mouvement des paysans sans terres © Radio France / Giv Anquetil
Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.