Les stages de survie connaissent un engouement grandissant. Une façon de découvrir la nature de façon originale en dépassant ses limites.

Damien Lecouvey, ancien commando, fondateur de "Time On Target"
Damien Lecouvey, ancien commando, fondateur de "Time On Target" © Radio France / ANTOINE LY

Je l’avoue…Je n’en pouvais plus du confinement, enfermé dans mon appartement.

Avant de « péter un câble » comme dirait mon fils, j’ai préféré prendre l’air. J’ai donc passé quelques jours au cœur de la forêt de Gergueil, près de Dijon. Pour dépasser mes limites en partant avec le minimum de matériel.  Survivre en milieu naturel…en mode « Rambo », si vous voulez.

Mais je n’avais quand même pas envie qu’on me retrouve inconscient en hypothermie. Car quand j’y suis allé la semaine dernière, les nuits étaient très fraîches. Moins 4 degrés !

Pour éviter le pire, je suis parti avec un expert de la survie.

Un ancien commando de l’armée de l’air…Damien Lecouvey. Depuis 7 ans, il s’est reconverti dans les stages de survie avec sa société « Time on target ». Attention, on est loin des survivalistes…ceux qui se « bunkérisent »  à grand renfort de boîtes de conserve et d’armes à feu…en attendant la fin du monde. Ici, il s’agit d’abord de renouer avec la nature.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.