Du 1er au 3 juin, sept opposants au projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, pour « association de malfaiteurs ».

Bar-le-Duc, 3 juin 2021
Bar-le-Duc, 3 juin 2021 © Radio France / Anaëlle Verzaux

Les sept militants sont notamment accusés d’avoir tenté d’incendier l’Hôtel restaurant situé juste à côté du laboratoire de l’Andra, l’agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs _ sur cette affaire, un non-lieu a été rendu.
Ils sont aussi accusés d’avoir participé à une manifestation commémorative, le 15 août 2017, après les sommations de quitter la manifestation.

Ce n’est pas l’Andra mais le parquet qui est à l’origine du procès, et ce n’est pas vraiment une première pour les militants opposés à ce projet, on peut même dire que c’est presqu’une habitude. La nouveauté, c’est le degré de répression, le nombre de gardes à vues et de perquisitions.

L'équipe