Y aurait-il un lien étroit entre la production agricole et les collectivités territoriales ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie le 16 décembre 2019, à Toulouse.
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie le 16 décembre 2019, à Toulouse. © AFP / Frédéric Scheiber / Hans Lucas

Je me suis dit que le mieux pour cela, c’était d’aller gratter, comme on dit, au cœur même de la gouvernance de région. Alors, en bon gars du Sud-Ouest, j’ai choisi l’Occitanie, « La grande Occitanie » comme on dit depuis le remembrement de nos régions. Carole Delga, native de Martres Tolosane en Haute Garonne, la présidente de cette magnifique région aux productions très diversifiées a accepté gentiment de me confier sa vision des choses. Ma première question portait sur les rapports de la population avec la production locale : ça se passe comment en Occitanie cette affaire ?

C’est encourageant de constater que notre rapport à l’alimentation et donc à l’agriculture est encore fortement lié à la notion de territoire, mais pour autant, comme on dit dans les milieux autorisés, le local ou territorial, est-il synonyme de qualité ?  Et si qualité il y a, qu’en est-il des prix qui vont avec ?

Des produits locaux, de la qualité, des prix accessibles, très bien, mais est ce que la demande ou même les exigences des consommateurs occitans s’arrête là ? Ou bien assistons nous à un élargissement de cette demande vers ce que l’on appelle aujourd’hui « les externalités positives » notamment au regard de l’écologie et même de l’agroécologie ?

Il semble bien que le 21e siècle est celui des consom’acteurs qui achètent le produit ET son bilan global au regard de nos biens communs. Et c’est tant mieux car notre consommation alimentaire est sûrement le levier le plus puissant pour orienter les pratiques du monde agro-alimentaire dans sa totalité.

Alors merci Mme la présidente et… gardez votre sens de l’humus. 

Programmation musicale
L'équipe
  • Arnaud DaguinAncien chef étoilé, expert en stratégie alimentaire
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.