Entre 1860 et 1930, le village de Magny-les-Hameaux fut habité par de nombreux artistes, parmi lesquels les membres de la famille Bonheur.

Auguste Bonheur (1824-1884) avait racheté l’ancien presbytère de Magny-les-Hameaux, aménagé quelques années auparavant en atelier par le peintre paysagiste et animalier Brascassat. C’est là que les frères et sœurs de Rosa Bonheur, Auguste, Isidore et Juliette, travaillant en étroite collaboration, produisirent une œuvre importante, de peintures et de sculptures.

Une génération plus tard, Raymond Bonheur (1856-1939), musicien aujourd’hui oublié, réunit autour de lui à Magny un cénacle d’écrivains, dont André Gide, et de musiciens, dont Claude Debussy, et contribua à faire de la maison de Magny un pôle important de la vie artistique à l’ouest de Paris.

Chloé Ariot , l'une des commissaires de l'expo est avec nous ce matin

Rosa Bonheur - Moutons
Rosa Bonheur - Moutons © François Doury
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.