La pandémie mondiale du coronavirus exacerbe les divisions. Pour beaucoup de spécialistes, la faible solidarité de gestion de crise met l'Union Européenne en danger.

Drapeaux européens au Parlement de Strasbourg
Drapeaux européens au Parlement de Strasbourg © Getty / Philipp von Ditfurth/picture alliance

En Italie, les appels à l'aide auprès de l'Union Européenne semblent tomber dans l'oreille d'un sourd, si bien que la péninsule préfère se tourner vers la Russie ou la Chine. Les lacunes du système se révèlent, l'idéale solidarité européenne s'envole.

Les scénarios de relance creusent des divisions entre pays du sud et pays du nord. Malgré l'activation d'aides monétaires massives par la BCE, dans plusieurs pays, comme la France, l'impératif de souveraineté revient en force.

Cette crise signe-t-elle la fin de l'Union Européenne ? Est-il seulement possible de trouver un consensus ? L'Union Européenne a-t-elle les moyens de réagir ?

Les invités
  • Angélique BouinJournaliste, correspondante de Radiofrance à Bruxelles
  • Arnaud DanjeanEurodéputé, membre Les Républicains (LR)
  • Sylvain KahnEnseignant chercheur à Sciences Po Paris, spécialiste des questions européennes
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.