Les associations caritatives subissent une forte diminution des dons. Une baisse pouvant aller de 10 à 15 % sur l'ensemble de l'année 2018, une des plus fortes baisses depuis 10 ans selon France Générosités.

Comment les associations caritatives vont-elles s'en sortir avec une telle baisse des dons ?
Comment les associations caritatives vont-elles s'en sortir avec une telle baisse des dons ? © AFP / Charly TRIBALLEAU

Alors que 40 % des dons se font au dernier trimestre, et la moitié sur le mois de décembre, les associations-générosités accusent une forte baisse durant l'année 2018. Les associations pointent du doigt les décisions fiscales qu'elles jugent défavorables à la collecte des dons : la suppression de l'impôt sur la fortune, la hausse de la CSG pour les retraités, les incertitudes quant au prélèvement à la source et la baisse du pouvoir d'achat en conséquence. 

La crise sociale contribue-t-elle à l'affaiblissement de l'esprit philanthropique des français ? La générosité des français serait-elle en crise ? 

Selon France générosités, syndicat qui fédère 97 associations et fondations, les dons avaient déjà diminué de plus de 6% au premier semestre. L'AFM-Téléthon voit ses dons baisser de 8 % par rapport à 2017 ; la Ligue contre le cancer de 16 % des dons ; 12 % en moins pour ATD (Agir tous pour la dignité Quart monde) ; 6 % pour les Restos du coeur..

Pour en parler avec nous : 

  • Patrice Blanc - Président des Restos du coeur
  • Christophe Leroux - Directeur de la Communication de la ligue contre le cancer
  • Jean-Pierre Gaspard - Directeur général de l'AFM-Téléthon

Soyez les bienvenus et rejoignez-nous en composant le 01 45 24 7000. 

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.