Le lundi de Pentecôte va redevenir un jour férié non travaillé pour une majorité de Français afin d'éviter le fiasco de 2005. Mais en même temps le principe d'une "Journée de solidarité" au profit des personnes âgées et handicapées demeure. On estime que ce jour travaillé mais non rémunéré dégage 2 milliards d'euros par an, gérés par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA)

Alain Bedouet

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.