L'application de traçage StopCovid est disponible mardi 2 juin. Elle doit vous avertir avez été en contact avec une personne testées postiives au Covid-19. Si 45% des Français se disent prêts à télécharger l'application selon un récent sondage (Odoxa pour franceinfo), son efficacité est déjà remise en question.

Cedric O présentant l'application StopCovid
Cedric O présentant l'application StopCovid © AFP / Ludovic MARIN

Mardi 2 juin, à midi, si vous le souhaitez, vous pourrez télécharger la fameuse Application StopCovid. Application dont on parle depuis le début du confinement. Et depuis le début, outre les soucis techniques à régler, outre les débats sur le truchement des GAFA pour mettre l'application à disposition, c'est le mot traçage qui revient le plus souvent. Et alimente les débats.

Notre invité ce soir,Cédric O, secrétaire d'Etat au numérique en charge du développement de cette application, vous dira certainement que la télécharger permettra d'assurer un meilleur suivi de l'épidémie.

Mais est-ce vrai y compris si 2% de la population accepte de télécharger l'application ?  

- A quoi sert elle, maintenant? Alors que l'épidémie recule et surtout qu'on a mis en place le système des brigades Covid géré par l'Assurance Maladie? 

- Qui rentre les données dans l'application? 

-Est-ce qu'on est bien surs que les pays qui ont déjà installé l'application ou son équivalent y ont trouvé un intérêt?   

Les invités
  • Cédric OSecrétaire d'Etat chargé du Numérique
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.