Après le manque de masques pour le personnel soignant, c'est maintenant une pénurie de médicaments qui semble se profiler. La chaotique gestion de la crise par les autorités est de plus en plus pointée du doigt.

La pénurie de masque est de notoriété publique. Le gouvernement a multiplié les annonces quant à la commande en urgence de centaines de millions de masques. S'ajoute à cela les médicaments, indispensables à la mise en réanimation, qui eux aussi viennent à manquer.

Destruction des stocks de masques, manque de souveraineté logistique, réactions tardives, les critiques sont de plus en plus acerbes en vers les autorités. Contrairement à la communication de début de crise du gouvernement, l'impératif d'équiper massivement en masques la population, malades ou non, semble maintenant de notoriété mondiale.

Comment la pénurie de masque est-elle gérée ? La pénurie de médicament est-elle inévitable ? Comment les autorités tentent-elles de gérer la crise ? Et l'Europe, dans tout ça ?

Les invités
  • Benoît CollombatJournaliste à la direction des enquêtes et de l'investigation de Radio France
  • Claude Le PenEconomiste de la santé, professeur de sciences économiques à l'Université Paris Dauphine, co-auteur avec André Grimaldi, de "Où va le système de santé français ? "(Ed Prométhée).
  • Frédéric ColletPatron de Novartis France, président du Leem (Les Entreprises du médicaments)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.