Départ d'Ariane 5 le 12 février 2005
Départ d'Ariane 5 le 12 février 2005 © REUTERS/ho-ESA/Arianespace mal/WS / REUTERS/ho-ESA/Arianespace mal/WS

24 décembre 1979, premier vol d’Ariane , fleuron de l’entente industrielle européenne, outil de souveraineté du ciel

Belle histoire, grande réussite…sauf qu’ il y a quelques années, un vilain, mais génial, petit canard américain adepte du low cost vient défier les mastodontes du ciel, européen et russe

Elon Musk, 35 ans , a fait fortune dans le paiement sur internet et les voitures électriques de luxe ; un beau jour de 2006, il déclare devant le monde policé des experts du spatial : « je me lance dans les fusées, dans 5 ans vous êtes tous morts »…

A l’époque, tout le monde rigole. Space X est née , premier lancement réussi en 2010 avec sa fusée Falcon 9, 50% moins cher que ses concurrents ,très aidé il faut bien l’avouer par la Nasa

Mais désormais le monde rit…jaune. Et l’Europe s’étrangle

Comment réagir ? C’était tout l’enjeu de la réunion qui vient de se terminer à Luxembourg entre les ministres de l’europe spatiale.Accord historique: feu vert vient d’être donné à Ariane 6

Ariane 6 en 2020, ce sera quoi ? Comment sera t elle plus compétitive et plus souple pour riposter au petit canard Space X ?

Vos questions au 01 45 24 70 00, sur franceinter.fr, Facebook et Twitter au hashtag #TelSonne.

Avec comme invités :

En direct du studio à Paris :

Stéphane ISRAEL , pdg d'Arianespace

Isabelle Sourbès-Verger , géographe, chercheure au CNRS. Spécialiste de politiques spatiales

En duplex de Luxembourg :

Geneviève Fioraso , ministre en charge de la politique spatiale

Avec : Sophie Becherel , chef de service Informations Générales et spécialiste des sciences

19h33
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.