Depuis ce dimanche 1er juillet, la vitesse est limitée à 80 km/h sur toutes les routes de France sans séparateur central. Cette directive gouvernementale pour réduire le nombre de morts sur les routes ne fait pas l'unanimité et reste contestée. On en parle ensemble ce soir !

De nouvelles limites de vitesse inférieures, 80 km / h au lieu de 90, sont testées sur trois routes en France à partir du 1er juillet 2018.
De nouvelles limites de vitesse inférieures, 80 km / h au lieu de 90, sont testées sur trois routes en France à partir du 1er juillet 2018. © AFP / Pascal Pavani

Les panneaux 80 km/h ont remplacé les 90 km/h. Il faudra désormais rouler moins vite sur les routes de France sans séparateur central. La mesure gouvernementale visant à réduire le nombre de morts sur les routes annoncée le 9 janvier par le premier ministre Edouard Philippe et effective depuis dimanche concerne entre 400 000 et 450 000 kilomètres de voies, soit 40% du réseau routier.     

La mesure reste contestée par de nombreux motards et automobilistes. Dimanche, ils était 350 à défiler sur le périphérique de Toulouse pour dénoncer "l'hypocrisie de la sécurité routière" et défendre une "sécurité routière réfléchie". 

De son côté, Edouard Philippe tente toujours de convaincre les Français :"j'assume !" a-t-il déclaré lundi matin sur RTL. 

Quels effets pour les usagers de la route ? Mesure fiscale ou vraie solution ? Comment diminuer le nombre de morts sur les routes ? 

Pour participer à l'émission, appelez-nous au 01 45 24 70 00.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.