La Convention citoyenne pour le climat, expérience démocratique à l'échelle nationale, est une initiative inédite en France. Elle invite à repenser les modèles traditionnels de représentation démocratique et envisager une possible valorisation du débat citoyen au sein des systèmes politiques.

Au lendemain de la déferlante verte des dernières élections municipales, le président de la République a reçu les 150 membres de la convention pour le climat à l’Elysée. 

A l’issue de cette rencontre, 146 propositions sur 149 ont été retenues par Emmanuel Macron qui a exprimé son souhait d’étendre la portée de cette expérience en créant de nouvelles conventions citoyennes autour de sujets extérieurs au climat. 

Dans un contexte d’abstention historique de plus de 50% des votants aux dernières élections municipales, la méfiance des citoyens envers les principaux acteurs politiques est en hausse. L’extension des modèles participatifs pourra-t-elle créer une nouvelle dynamique de confiance entre les citoyens et leurs représentants ? 

« Sur les scènes du conflit politique ordinaire, la capacité de simples citoyens à se mobiliser, à résister, à interpeller les autorités en dehors des circuits et des organisations politiques traditionnelles n’a sans doute jamais été aussi forte » indique Loïc Blondiaux dans son livre  Le nouvel esprit de la démocratie

Membre du comité de gouvernance de la convention citoyenne pour le climat, il est notre invité du soir aux côtés de la coprésidente de « démocratie ouverte » Mathilde Imer et du citoyen tiré au sort pour la convention William Aucant. 

Ils nous aideront à décortiquer le fonctionnement et établir un premier bilan de cette expérience novatrice au sein des systèmes démocratiques contemporains. 

Pour intervenir, 01 45 24 7000, par mail ou avec l'application France Inter.

Les invités
  • Loïc Blondiauxmembre du comité de gouvernance de la convention citoyenne pour le climat
  • Mathilde ImerMembre du comité de gouvernance de la convention citoyenne pour le climat
  • William AucantUrbaniste. Membre tiré au sort de la convention citoyenne
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.