Prolongation de deux mois de plus de l'état d'urgence sanitaire. Doit-on craindre une pérennisation de ces états d'exception ? Doit-on s’inquiéter pour nos libertés ?

Emmanuel Macron, président de la République
Emmanuel Macron, président de la République © AFP / Yoan VALAT / POOL

Aujourd'hui lors du Conseil des ministres, le gouvernement doit préciser les modalités du déconfinement, la réouverture des écoles, la vente des masques, la circulation entre les différentes  zones, la question des brigades de territoire qui doivent retracer les chaînes de contamination, la  notion de "quarantaine" - non obligatoire - pour les patients testés positifs au covid-19.

Nos invités sont :

  • Michaël Foessel, philosophe, auteur de Récidive, 1938 Editions Puf 2019
  • Dominique Rousseau, professeur de droit public à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, autour de Radicaliser la démocratie Editions du Seuil
  • Laurène Chesnel, vice-présidente du CNCDH (Commission nationale consultative des droits de l’homme)

Le reportage d'Antoine Ly : "Confinés mais pas résignés"

Charlotte Frappé dans son atelier. Couturière spécialisée dans les robes de mariée, elle s’est mise à fabriquer des masques avec ce tissu. Après fabrication, elle les donne.
Charlotte Frappé dans son atelier. Couturière spécialisée dans les robes de mariée, elle s’est mise à fabriquer des masques avec ce tissu. Après fabrication, elle les donne. © Radio France / Antoine Ly

Antoine Ly est allé voir Charlotte Frappé dans son atelier. Elle coud habituellement des robes de mariées. Mais avec la crise, elle s'est mise à fabriquer des masques dans le même tissu qu'elle utilise pour ses robes. Elle raconte au micro de notre reporter ce qui l'a poussée à coudre des masques et comment elle voit l'après-confinement. 

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.