Patrick Drahi
Patrick Drahi © MaxPPP / Thomas Padilla

Après Libération et l'Express, BFM TV est dans le viseur du milliardaire Patrick Drahi. L'homme d'affaires français, actionnaire principal de SFR-Numericable et Virgin Mobile, continue la constitution d'un empire médiatique. La presse quotidienne ne pouvait pas refuser ces injections de fonds : en perte de lecteurs depuis plus de quinze ans, les grands journaux peinent à éviter le dépôt de bilan et doivent confier leur sort à des entrepreneurs. Et désormais, ce sont les chaînes de télévision qui s'invitent dans la composition de ces nouveaux groupes.

Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, Vincent Bolloré, Serge Dassault... voici les nouveaux maîtres des médias français. Le groupe LVMH de Bernard Arnault, déjà acquéreur des Échos, souhaite racheter Le Parisien. Les groupes Pinault et Lagardère sont propriétaires de longue date du Point et d'Europe 1 respectivement. Vincent Bolloré , en rachetant Vivendi, a décidé d'imposer sa marque à Canal+ , créant la polémique par le remaniement de certaines émissions phares de la chaîne comme les Guignols de l'Info ou le Grand Journal.

Faut-il craindre la constitution de ces nouveaux groupes de presse ? Les propriétaires ont-ils de l'influence sur la ligne éditoriale de leurs journaux et la composition des grilles télé ? Quelle alternative existe-t-il pour éviter la faillite des grands titres français ? Les journaux indépendants profitent-ils de la situation ? Et vous, lisez-vous toujours ces quotidiens, regardez-vous toujours ces chaînes ?

Vos questions dès 18h30 au 01 45 24 70 00 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #telsonne

Invités :

Dominique Wolton , directeur de recherche au CNRS en sciences de la communication, spécialiste des médias

François Ernenwein , rédacteur en chef du quotidien La Croix

Hervé Nathan , rédacteur en chef de l'hebdomadaire Marianne

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.