La recherche d’un vaccin contre le coronavirus mobilise depuis des mois l’ensemble du corps scientifique. Une véritable course mondiale s’est enclenchée pour obtenir le précieux graal, dont les premiers résultats devraient voir le jour cet automne.

À la recherche du précieux vaccin pour combattre le Covid-19
À la recherche du précieux vaccin pour combattre le Covid-19 © Getty / Adriana Duduleanu / EyeEm

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a recensé pas moins de 160 projets à travers le monde réalisés en vue de fournir une porte de sortie de crise par la production d’un vaccin anti covid-19. 

Parmi ces nombreuses tentatives, cinq seraient déjà entrés en dernière phase de leurs essais cliniques et auraient obtenu des premiers résultats prometteurs. 

Où en est la recherche ?

L’urgence de la situation oblige les laboratoires à accélérer leurs processus. Un projet d’une telle envergure prend généralement plusieurs années avant que toutes les étapes soient validées. 

Une mise à la vente pourrait ainsi être envisagée avant que les résultats définitifs et les effets secondaires du remède soient totalement identifiés. Il reviendra alors aux instances de contrôle veiller à la régulation des produits mis sur le marché. 

Comment concilier délais d’urgence et efficacité de la recherche ? 

Comment s’organise cette procédure médicale exceptionnelle ?

Le vaccin anti Covid au cœur d’enjeux politico-économiques 

Le large nombre de candidats cherchant à produire le vaccin tant attendu s’explique avant tout par la nécessité sanitaire. 

Les enjeux industriels de cette production sont cependant si élevés que de nombreux aspects économiques et politiques englobent les problématiques liés à l’avancée des recherches. 

Le premier Etat à fournir un vaccin fiable jouira de fait d’une sécurisation de son marché non négligeable. La course contre la montre est lancée. 

La Russie a par exemple assuré qu’elle serait en mesure de produire des centaines de milliers de doses de vaccin dans les prochains mois, puis plusieurs millions d’ici l’année prochaine. 

Les Etats Unis ont de leur côté lancé une vaste opération nommée « Warp Speed » dans le but d’arriver à produire environ 300 000 doses d’ici le début de l’année 2021. 

En face, deux projets chinois ont montré des résultats très encourageant. 

Le gouvernement français a mis en place plusieurs groupes de recherche, conseil, analyse et expertise afin de déterminer la stratégie vaccinale la plus viable.

Chaque projet de ce type représente des investissements de plusieurs milliards de dollars. 

A quel point les enjeux économiques de la crise orienteront-ils les résultats de la recherche ? 

Si un vaccin est trouvé, les capacités de production seront-elles suffisantes pour que chacun puisse en bénéficier ? 

Les invités
  • Odile LaunayInfectiologue à l'hôpital Cochin-Broca-Hôtel-Dieu
  • Daniel FloretPédiatre, vice-président de la commission technique des vaccinations à la Haute Autorité de Santé
  • Nathalie CoutinetEconomiste à l’Université de Paris 13 et chercheur au Centre d’économie de Paris Nord, membre des économistes atterrés
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.