Les hôpitaux et le personnel soignant ont réorganisé leur fonctionnement dans le but de faire face à la pandémie, au risque de délaisser les autres malades. Pour ces derniers, l'inquiétude est grande.

Beaucoup d'interventions médicales et de consultations ont été annulées dans le but de dégager du temps et de l'espace. Certains praticiens s'inquiètent de l'abandon de la prise en charge des patients présentant des pathologies graves.

Pour éviter de surcharger les urgences, le Samu, ou le travail des médecins généralistes, certains patients tardent à contacter le personnel de santé. Ainsi, un personnel du Samu déclare que les appels pour des pathologies graves sont en baisse, faisant craindre un drame dans le drame. Avec nous pour en parler : 

-Pierre-Louis Druais, médecin généraliste, membre du Comité scientifique Covid 2019, chargé de la Commission des recommandations des bonnes pratiques à la Haute Autorité de la santé

- Christophe Couturier, Responsable desUrgences du centre hospitalier de Dunkerque; 

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.