Une cellule pour deux à la prison de la Santé
Une cellule pour deux à la prison de la Santé © maxppp

Un homme = une place. Comment respecter le principe de l’encellulement individuel dans les prisons françaises ?

140 ans que la loi Bérenger n’est pas respectée , celle qui pose pour principe qu’un détenu a droit à une cellule individuelle de 9m².

C’est d’abord une histoire de chiffres : aujourd’hui 66 500 détenus, 58 000 places…dont 41 000 cellules individuelles.

C’est ensuite une question politique : pour arriver à l’objectif d’une cellule par détenu, faut-il construire de nouvelles places ou faire baisser le nombre de prisonniers ? et le cas échéant, faut-il moins emprisonner ou plus libérer ?

Enfin, c’est une affaire sinon d’humanisme, en tout cas, d'efficacité . La surpopulation carcérale actuelle avec ce qu’elle suppose de promiscuité, de violences, voire de prosélytisme nuit en tout état de cause à tout espoir de réinsertion.

Alors comment résoudre à moyen terme ce qu’on a échoué à faire depuis 1875 ? Pourquoi d’ailleurs cet échec ? et qu’est ce que cela suppose en matière de projets immobiliers pénitentiaires, mais aussi de politique pénale ?

Un rapport vient d’être remis à la garde des Sceaux et explore des solutions pour tenir l’objectif d’ici 2022.

Nous attendons vos questions au 0145247000, et sur les réseaux sociaux, Franceinter.fr, Facebook, twitter avec le #telsonne

Invités :

  • Dominique Raimbourg , député socialiste de Loire-Atlantique. Auteur du Rapport sur l’encellulement individuel remis hier à la Garde des Sceaux, Christiane Taubira.

  • Karim Mokhtari , ancien détenu. Porte-parole de Carcéropolis et Directeur de l’association Sans murs . Auteur de : Rédemption. Itinéraire d’un enfant cassé . Editions Scrineo.

Le site Carcéropolis propose un ensemble de ressources multimédia et de chiffres-clefs sur l'univers carcéral.

  • Jean-Michel Dejenne, Premier secrétaire du SNDP (syndicat national des directeurs pénitentiaires). Directeur du Centre pour peines aménagées de Villejuif.

Pour aller plus loin, voici une archive de l'INA dans laquelle Marguerite Duras interviewe une femme directrice de prison.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.