Depuis le premier janvier; le principe du "consentement présumé" est renforcé, mais il sera plus facile pour les personnes qui y sont opposé de faire connaître leur volonté.

Quel est le processus pour donner des organes ?
Quel est le processus pour donner des organes ? © Getty / cristinairanzo

En France, c'est très clair ! La loi stipule que nous sommes tous donneurs d'organes et de tissus sauf si nous avons exprimé de notre vivant le refus d'être prélevé. C'est ce qu'on appelle depuis 1976, le principe du "consentement présumé".

Jusqu'à présent pour dire "NON", il fallait s'inscrire sur le registre national des refus opération administrative un peu lourde.

Et bien depuis le 1er janvier c'est beaucoup plus facile : inscription en ligne et même possibilité d'exprimer sa volonté par un simple écrit confié à ses proches ou même de vive-voix.

► LIRE AUSSI | Don d'organes : la loi qui lève les doutes

Voilà pour celles et ceux qui refusent mais ce soir c'est aux potentiels donneurs que l'on s'adresse !

Quel est le processus ? Qui donne quoi ? Et à qui ? Y'a -t-il des restrictions médicales ?

Comment s'effectuent les prélèvements ? Dans quel laps de temps ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.