La réforme européenne sur le droit d'auteur a franchi une étape décisive et doit confirmer sa courte majorité cet été. Quel cadre juridique imposer à Internet ? Ce soir, le téléphone sonne Europe fait le point sur le projet !

La dernière législation sur le sujet remonte à 2001... Après l'approbation le 20 juin dernier de la réforme du droit d'auteur par la commission des affaires juridiques du Parlement européen, une nouvelle bataille s'annonce cet été au sein du Parlement. Faut-il obliger les plateformes numériques à rémunérer les éditeurs de presse et les créateurs pour leur production en ligne ? 

Concrètement, la directive prévoit un nouveau "droit de voisin" permettant aux médias de se faire rémunérer pour la réutilisation en ligne de leurs contenus. Elle vise aussi à obliger les grandes plateformes numériques (Youtube, Facebook etc.) à coopérer avec les artistes pour lutter contre les contenus illégaux. 

Cette modernisation du droit d'auteur a suscité une levée de boucliers de la part des entreprises du secteur. Certains députés craignent quant à eux que ces mesures ne sapent les libertés fondamentales de l'internet. Comme le partage de contenus parodiques, type GIF, potentiellement menacés par la directive.

Faut-il défendre les intérêts des producteurs de contenus ? Protéger un internet sans contraintes ? Quels  effets pour les internautes ?

Avec nous pour en parler depuis Strasbourg : Virginie Rozière, députée européenne, Pascal Durand, Vice-président du groupe Verts-ALE au Parlement européen et Jean-Marie Cavada, député européen (groupe ADLE). 

Vos appels au 01 45 24 70 00

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.