Après plus de trois ans de services, Edouard Philippe a démissionné ce vendredi. Le haut fonctionnaire encore inconnu du grand public Jean Castex lui succède, avec comme mission de constituer un nouveau gouvernement pour la suite du quinquennat.

Jean Castex, nouveau Premier ministre
Jean Castex, nouveau Premier ministre © AFP / Thomas COEX

Le président de la République et le premier ministre ont établi un constat partagé quant à la nécessité d’un nouveau gouvernement pour incarner une nouvelle étape du quinquennat, un nouveau chemin”  - Communiqué de l’Élysée

C’est une “nouvelle étape” annoncée par Emmanuel Macron qui avait déjà affirmé en avril sa volonté de “se réinventer”. Qu’en est-il alors du changement de cap promis par l’annonce du nouveau gouvernement à venir ? 

Le remaniement ministériel intervient après un week-end électoral marqué par un taux d’abstention record, une relative défaite de la majorité et une percée inédite des verts.

Cette situation n’est pas sans rappeler le cas de 2014, qui avait vu Manuel Valls succéder en urgence à Jean Marc Ayrault après une abstention de près de 40% dès le premier tour des municipales et l’arrivée en force d’une vague bleu Marine dans 11 mairies françaises.

Simple formalité pour ne pas perdre la face après une campagne en demi-teinte ? 

Stratégie politique pour renforcer le pouvoir présidentiel d’ici 2022 ? 

Réelle volonté de réformer un système qui s’essouffle ? 

Monsieur déconfinement

S’il faudra attendre les premières déclarations de Jean Castex et l’annonce des ministres nommés pour se faire une idée de l’orientation politique à venir, nous savons déjà que le désormais vingt-quatrième premier ministre de la cinquième république est un homme de droite. 

Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement” avait-il affirmé alors qu’il officiait à la cour des comptes.

Issu de l’UMP, il a notamment été conseiller du cabinet du président puis secrétaire général adjoint de l’Elysée pendant le mandat de Nicolas Sarkozy. 

Maire de Prades (Pyrénnées-Orientales) depuis 2008, il était chargé depuis le 2 avril 2020 d’organiser le déconfinement. 

Si son nom ne résonne pour l’instant pas à l’oreille du grand public, il a cependant été salué pour son efficacité au cours de cette dernière mission. 

Avec nous ce soir, le politologue Jérôme Fourquet, la journaliste Carine Bécard et l’économiste Philippe Aghion réagiront à l’évènement et répondrons à vos questions. 

Eva Sas (EELV) et Philippe Juvin (LR) interviendront par téléphone pour nous faire part de leur analyse.

Pour intervertir, 01 45 24 7000, par mail ou avec l’application “réagir” de France Inter 

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.