Le confinement a bouleversé notre quotidien, au point que certains français se rendent compte que leurs priorités dans la vie ont changé : dans le domaine du travail, de la famille, de l'habitat : ce confinement est- il l'occasion de se remetttre en question ?

Aujourd'hui, nous nous interrogeons question sur ce que cette crise du coronavirus va changer dans nos vies : va-t-elle modifier notre façon de consommer, de nous comporter, avec nos proches, nos connaissances ?
Va-t-elle nous rendre moins exigeants sur certains points, plus pointilleux sur d’autres ?
Cette crise va-t-elle modifier notre rapport au temps ?
Va-t-elle nous conduire à accorder plus d’importance à certains de nos rituels ?
Va-t-elle nous amener à revoir notre façon de travailler, de dépenser, de partir en vacances, de nous nourrir, de nous habiller ? Va-t-elle nous inciter à déménager ?
Va-t-on revoir nos priorités dans la vie ?
Bref, le Covid-19 est-il synonyme de big-bang psychologique, économique et social et d’une forme de remise en cause personnelle et collective ? Pour répondre à ces questions : 

- Jean Viard, sociologue, directeur de recherche associé au Centre de recherche politique de Sciences Po-CNRS

- Pascale Hébel, Directrice du pôle Consommation et entreprise du CREDOC 

-Aurélia Schneider, psychiatre, spécialiste en psychothérapie comportementale et cognitive, auteure de "La Charge mentale des femmes.. et celle des hommes" (Larousse)

Appelez nous au standart : 01 45 24 70 00, ou écrivez nous par mail : telsonne@radiofrance.com

Les invités
  • Jean ViardSociologue, directeur de recherche associé au Cevipof-CNRS
  • Pascale HébelEconomiste, spécialiste de la consommation
  • Aurélia SchneiderMédecin psychiatre spécialisée en psychothérapies comportementales et cognitives
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.