Alstom racheté par Siemens, STX par Fincantieri, Quelle souveraineté industrielle pour l’ Europe? Pour survivre l’industrie doit elle rester nationale ou devenir européenne?

En matière de succès industriel européen, la référence pour tout le monde c’est le cas EADS avec la fabuleuse réussite d‘Airbus.

EADS un vrai mariage entre égaux de part et d‘autre du Rhin.

Ce qui n’est pas le cas il faut le reconnaître d’Alstom Siemens et de STX Fincantieri.

Siemens aura un peu plus de 50 % du capital. Fincantieri 51%. Le TGV est passé sous contrôle allemand. Et les chantiers navals de Saint Saint-Nazaire sont passés sous contrôle italien. Accord gagnant/gagnant ou mariage entre égaux ? à Voir ?

Faut-il dès lors s’offusquer de ces rachats au nom des intérêts stratégiques nationaux? Faut-il au contraire considérer qu’il s’agit du début d‘une vraie souveraineté industrielle européenne qui permettra aux européens conserver la maitrise de leur industrie ?

Les invités
  • Edouard MartinEurodéputé de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen
  • Claude TurmesDéputé européen, Les Verts/Alliance libre européenne, Luxembourg : Déi Gréng - Les Verts
  • Dominique RiquetDéputé européen Groupe Alliance des démocrates et libéraux pour l'Europe
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.