Octobre rose, c'est le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Et la vie après le cancer? Le boulot ? le patron ? La famille qui veut me voir péter la forme ? La chirurgie réparatrice ? La libido ? Mes rapports avec mon médecin ? Mon corps ? C'est pas forcément facile tout ça.

La vie après le cancer ou comment en parler avec ses proches
La vie après le cancer ou comment en parler avec ses proches © Getty / asiseeit

D'abord c'est la maladie qui impose son rythme. 

Et le rythme c'est souvent celui des séances de chimio. Des rendez-vous chez le cancérologue. Des aller/ retour à l'hôpital. Des soins. 

C'est contraignant, très contraignant. Mais au fond peut-être aussi est-ce structurant, parce que tous les autres repères de la vie ont plus ou moins disparu. Les horaires de travail, les week-ends à la campagne. Toutes les petites banalités du quotidien ont été remplacées par d'autres rituels. 

Et puis un jour, heureusement, évidemment ça arrive de plus en plus et vous n’en avez pas douté depuis tout ce temps, on vous dit : « vous êtes guéris. Il n’y a plus de trace. Bon retour dans la vie »

Bien sûr que c'est une super nouvelle. 

Et pour certains, c'est une libération, une nouvelle vie, un autre départ, on en profite pour tout changer. Pour se libérer de plein d'entraves antérieures, faire exploser ses propres conservatismes.

Mais parfois, c'est aussi à ce moment-là que certains craquent. 

Une guérison, c'est physique. Mais c'est aussi psychologique. 

Et ça s'accompagne.

REPARTIR : 

- Dans le boulot, est-ce que j'ai perdu le fil ? 

- Est-ce que je dois redéfinir un projet professionnel parce qu'il y a des choses que je ne peux plus faire ? Soulever des choses lourdes. Rester assis. Que sais-je ?

- Qu'est-ce que je raconte à mes amis qui veulent absolument me voir prendre des avions et visiter la moitié du monde, quand moi j'ai tellement pas encore l'énergie pour ça ! 

-Ben non, j'ai pas envie d'aller faire du yoga non. Pas après une double ablation. La réappropriation du corps, c'est long. 

- Et la libido, on en parle ? 

- La chirurgie réparatrice ? 

- La peur de la rechute. 

- Mes nouveaux rapports avec mon médecin? Le quitter, c'est difficile non, parfois? 

L’ après cancer, souvent, c'est encore le cancer. Mais guéris. Et peut-être que, pendant, le temps qu'il faut, ça se traverse, exactement comme on a traversé la maladie: à son rythme.

https://www.canceratwork.com/ 

https://www.ligue-cancer.net 

https://www.europadonna.fr 

http://jeuneetrose.com/ 

https://www.vivrecommeavant.fr/ 

https://www.voixdespatients.fr/ 

https://www.lachainerose.fr/ 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.