La décision est tombée vendredi: le Conseil d'Etat rejette les demandes de suspensions d'utilisation de lanceurs de balles de défense. Avec 9 200 tirs depuis le début du mouvement des gilets jaune, le LBD serait responsable de nombreuses blessures graves. Faut-il revoir le maintien de l'ordre en France ?

Posez vos questions à nos invités au 01 45 24 7000 : 

Patrice Spinosi, avocat de la ligue des droits de l’hommes

Grégory Joron, délégué national CRS du syndicat SGP-Police-Fo

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.