Ce soir, tout ce que vous voulez savoir sur le grand débat national voulu par l'exécutif pour sortir de la crise des gilets jaunes. Avec Chantal Jouanno, la présidente de la CNDP chargée de piloter les opérations et John Billard de l'Association des maires ruraux de France qui centralise les cahiers de doléances.

Questions sur le grand débat national. Emmanuel Macron Emmanuel Macron s'est adressé aux Français le 31 décembre 2018.
Questions sur le grand débat national. Emmanuel Macron Emmanuel Macron s'est adressé aux Français le 31 décembre 2018. © AFP / MICHEL EULER / POOL

C'est une initiative totalement inédite à cette échelle qui suscite de nombreuses questions sur le fond et sur la forme. 

Sur le fond, certains s’interrogent sur les intentions réelles de l’exécutif et se demandent s’il ne s’agit pas d’une opération de diversion. D’ailleurs, si on en croit un sondage Harris Interactive publié cette semaine, moins de la moitié des Français pense qu’on tiendra compte de leur avis. 

Sur la forme aussi bien des interrogations sur ce grand débat. A quoi ressemblera-t-il ? S’agira-t-il de réunions, et si oui à quel endroit ? Qui pour les organiser au-delà de son pilotage par la Commission du débat public ? Et concernant l’outil internet qui a permis aux gilets jaunes de s’organiser, va-t-il aussi permettre de consulter les Français ? Ce débat s’adresse-t-il à tous les Français ?

Comment tout cela va-t-il s’imbriquer sachant qu’il y a en plus d’autres initiatives diverses et variées. Bon nombre de maires ont déjà, sans attendre, ouvert des cahiers de doléances pour leurs administrés. 

Soyez les bienvenus. 

Les invités
  • Chantal JouannoPrésidente de la commission nationale du débat public, chargée de piloter le grand débat national
  • John BillardVice-président de l'association des Maires ruraux de France en charge du numérique et maire de Le Favril (Eure-et-Loir)
  • Cyril GrazianiJournaliste au service politique de France Inter
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.