Dévoiler son salaire, un tabou en France ? Débattons des revenus des uns et des autres, des inégalités, de la redistribution des richesses, mais aussi de notre rapport personnel l’argent.

Questions sur notre rapport à l'argent au Téléphone sonne
Questions sur notre rapport à l'argent au Téléphone sonne © Getty / Emma Innocenti

Sortir son chéquier, le remplir en multipliant les chiffres, qu’importe la somme : un geste anodin… quand on est fortuné. C’est par exemple ce qui s’est produit lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris. Les promesses de dons ont afflué, des annonces de centaines de millions d’euros par de riches familles (Arnault, Bettencourt, Pinault). Pourtant, cette générosité ne semble pas rallumer la flamme entre les Français et les super riches.

D’où viennent ces jalousies qui n’ont pas forcément cours dans d’autres pays où l’on est parfois très fier d’étaler sa fortune ?

Tandis que le magazine Challenges publiait cette semaine son palmarès des Fortunes 2019, la réforme de l’ISF semble faire le bonheur des grandes fortunes. Mais pas celui de la majeure partie de la population et surtout des associations, dont les dons ont fortement baissé depuis.

Alors, la France, un pays plus inégalitaire que d’autres ? Où en est-on des processus de redistribution mis en place pour lutter contre les inégalités ? Pourquoi détestons-nous les riches ?

Nos invités 

Janine Mossuz-Lavau, Directrice de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Vincent Beaufils, Directeur de la rédaction du magazine Challenges

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.