On connaissait les sites de rencontre, voici que les applications les concurrencent !

Leur promesse ? Faire des rencontres au coin de la rue, et qui sait, trouver l'amour. Quelle différence avec les sites traditionnels ? L'amour est-il devenu 2.0 ?

L'amour numérique existe-t-il ?
L'amour numérique existe-t-il ? © Flickr / Don Hankins

Tindog :c’est la dernière application en date pour rencontrer l’âme sœur. Maître ou maîtresse de teckel, caniche ou saint-bernard, vous postez votre photo, et en quelques instants , d’autres maitres ou maitresses de teckel, caniche ou saint-bernard à proximité vous sont proposés, vous n’avez plus qu’à faire votre choix, et bingo, c’est parti pour la vie ! ou seulement la nuit…

Il existe aujourd’hui plus de 2000 sites de rencontres et applications qui géolocalisent pour vous votre moitié ! Un sondage Ifop affirme qu’un français sur 4 a été ou est inscrit sur un de ces sites.

Des applis pour tous les genres, tous les « coups », et toutes les sexualités ; des applis et des sites pour tous les âges, les milieux culturels, les tendances politiques, les religions et le statut conjugal : bienvenue aux célibataires, pacsés, divorcés ou mariés.

Alors que vient on chercher là qu’on ne trouve pas autrement ? Du sexe, du fun, de l’amour, des amis ou sa moitié ? Ces sites et ces applis sont-ils des outils de socialisation ou de simple supermarché du sexe ? Permettent- ils de lutter contre la solitude ou favorisent-ils l’infidélité ? Bref qu’est-ce que ces algorithmes ont à voir avec l’alchimie de l’amour, et l’amour 2.0 vaut-il, en qualité et en durée l’amour tout court ?

Invités :

- Arnaud de Saint Simon , rédacteur en chef de Psychologies magazine.

- Catherine Blanc , psychanalyste et sexologue.

- Catherine Lejealle, sociologue, auteur de « J’arrête d’être hyperconnecté » aux éditions Eyrolles.

Vos questions dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, #telsonne, et au standard dès 18h au 01 45 24 7000.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.