Réunir les aides sociales en une seule entité: c'est l'objectif du revenu universel d'activité. Celui-ci devrait réunir au minimum le RSA, les APL et la prime d'activité. Mais après la concertation, qui a débuté hier, on pourrait aussi y voir l'allocation adulte handicapé. Au final, le RUA pourrait rassembler 10 aides

À quoi ressemblera le revenu universel d’activité ?

Donc ça y est, c'est fait, c'est lancé. La concertation est partie hier, pour ce qu'on appellera sans doute très vite le RUA : (revenu universel d'activité). On est bien d'accord, ça n'est pas un revenu universel, pas tel qu'il était discuté pendant la présidentielle. Ce n’est pas pour tout le monde, c'est une fusion des minima sociaux. C'est ce que dit le projet. Le RUA, c'est le RSA, la prime d'activité, les allocations logement… On réfléchit même à l'allocation adulte handicapée et le minimum vieillesse.

Pas tranché encore non plus, son ouverture aux 18-25 ans. Mais ça fait partie du débat. Il reste 1 000 questions : le montant de ce revenu ? Bien sûr, il sera variable en fonction des situations, mais quel plancher ? Quel est le budget de cette réforme qui est censée, aussi, ramener vers les prestations sociales auxquelles ils ont droit les gens qui ne sont jamais allé les chercher ? Risque-t-il d'y avoir des perdants ? Qu'est-ce qui se passe quand on ne touche que les APL ? Que penser de la contrepartie ? Chaque allocataire devra s'inscrire dans un parcours d'insertion ? Peut-on imaginer une automaticité ? 

Posez vos questions sur le RUA à nos invités au 01 45 24 7000 :

  • Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté
  • Florent Gueguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité
  • Claire Chaudière, journaliste au service Economie & Social de France Inter
Les invités
  • Olivier NoblecourtDélégué interministériel à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes
  • Florent GueguenDirecteur général de la Fédération des Acteurs de la Solidarité
  • Claire ChaudièreJournaliste au service économie et social de France Inter
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.