Tandis que la police des polices, l’IGPN, croule sous les critiques suite à la mort de Steve Caniço, un récent sondage Ifop pour le "JDD" indique que 50% des Français ont confiance en la police. Alors, pour tenter de déminer le terrain, Le téléphone sonne examine nos relations avec les forces de l’ordre.

Policiers sur les Champs Elysées
Policiers sur les Champs Elysées © AFP / Hristo Rusev / NurPhoto

Un sur deux. C’est le nombre de français à faire confiance aux policiers. Un chiffre en hausse par rapport à 2012 (44%) mais en baisse par rapport à 1999 (53%) selon des sondages effectués à l’époque par l’Ifop. Des résultats stables malgré une hausse des dénonciations des violences exercées de part et d’autres lors des opérations de maintien de l’ordre.

De la répression lors des manifestations des gilets jaunes, en passant par l’affaire Rémi Fraisse, tué par un tir de grenade au cours des affrontements à Sivens en 2014, à la récente mort de Steve Caniço… entre détestation et montée de défiance, l’image de la police semble se dégrader chez une certaine partie de la population. Et ce malgré des vagues de soutiens consécutives aux divers attentats de ces dernières années, vagues qui ont assez rapidement reflué.

Comment rétablir la confiance entre les forces de l’ordre et la population ?

Tandis que nos voisins européens mènent des réformes pour apaiser les relations entre leur police et leurs manifestants, où se situe la France ? 

Quelles stratégies de maintien de l’ordre doivent être développées pour améliorer la situation dans notre pays ? 

Du côté de la police, on dénonce aussi des conditions de travail déplorables. Comment, dans ce contexte, renouer une relation apaisée avec le reste de la société ? Quels défis se posent à la police et à la gendarmerie ? Comment peuvent-ils y répondre tout en préservant la communication avec les français ? 

Face à une société qui lui est manifestement hostile, quelles possibilités s’offrent aux forces de l’ordre pour diminuer les tensions ?

Nos invités

Christophe Korell, ancien officier de la Police Judiciaire et président fondateur de l’association « Agora des citoyens, de la police et de la justice ».

Jérémie Gauthier, sociologue à l’Université de Strasbourg.

Yves Lefebvre, secrétaire général Unité SGP Police - Force Ouvrière.

Les invités
  • Christophe KorellAncien officier de la Police Judiciaire et président fondateur de l’association « Agora des citoyens, de la police et de la justice »
  • Jérémie GauthierSociologue à l’Université de Strasbourg
  • Yves LefebvreSecrétaire général d'Unité SGP Police FO
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.