On raconte souvent que 50 ans c'est le nouveau 40 ans. Les cheveux blancs c'est tendance, les sorties comme les jeunes ça le fait ! Et si on est au chômage ça se passe comment ? Il parait que la crise de la cinquantaine est aussi déstabilisante que la crise d’adolescence. Racontez-nous votre cap de la cinquantaine !

Le passage à la cinquantaine est pour certains vécu comme un crise du milieu de vie
Le passage à la cinquantaine est pour certains vécu comme un crise du milieu de vie © Getty / Hero Images

On est tous tellement contents de vieillir qu'on va fêter ça au Yoga. Tous tellement épanouis qu'on en fumerait un pétard comme à l'époque de nos 20 ans. Formidable nouvelle jeunesse. Le marketing le sait bien, 50 ans c'est super "bankable" dans la pub. Les cheveux gris c'est super tendance à assumer et d'ailleurs on s'en fiche des rides, dans la tête, vous avez 28 ans.

Oui et sinon, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans, c'est 900 000 personnes. Les chances de retrouver un job sont deux fois inférieures aux plus jeunes.

Vous saviez que l'an dernier, 6 % seulement des personnages féminins au cinéma avaient plus de 50 ans ? Et sur le marché de la séduction ça se passe comment pour vous quand on n'est ni Monica Bellucci ni Daniel Craig ? Le Yoga, ça tire ; perdre des kilos, c'est un enfer et je vous épargne le couplet sur les bouffées de chaleur.
Si les hommes y arrivent plus tard, la crise de la cinquantaine peut, parait-il, être aussi déstabilisante que l'adolescence.

Alors, vous, votre cinquantaine, elle ressemble à quoi ? Épanouie ou rabougrie ? Joyeuse ou nerveuse ? Est-ce que vous vous occupez de vous ? Ca vous angoisse ou ça vous amuse ? Est-ce que vous êtes prêt.e.s ? 

Racontez-nous tout ! Soyez les bienvenus ! 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.