Vous êtes ces parents qui vivent désormais sept jours sur sept avec un enfant autiste. Vous êtes cette équipe qui s'occupe des pensionnaires d'un foyer médicalisé qui se retrouvent sans visite. A l'heure du confinement, les personnes handicapées et leurs proches se retrouvent chamboulés. Que faire pour les aider ?

La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel
La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel © AFP / Ludovic Marin

Il y a aujourd'hui en France 10 millions de personnes handicapées en France et 8 millions de proches aidants. Le handicap peut être moteur, psychique, mental, sensoriel... Et pour ces Français plus fragiles, pour leurs familles, pour les professionnels qui les accompagnent, le coronavirus complique tout, infiniment, avec le danger de vite devenir une catastrophe. 

Comment les protéger : expliquer et respecter les gestes barrières ? Où en sont leurs forces ? Et que se passe t-il lorsque la maladie parvient à frapper ces personnes ?

Même s'il n'existe pas de chiffres, des associations alertent déjà sur les oubliés de la pandémie : l'inquiétude est en train de grandir.

Avec nous pour en parler :

Sophie Cluzel, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées

Valérie Benotti, Présidente de l'UNAPEI Auvergne Rhône Alpes (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis)

Site de l'UNAPEI : https://www.unapei.org/

Site du Secrétariat d'Etat chargé des personnes handicapées : https://handicap.gouv.fr/

Posez toutes vos questions au standard au 01 45 24 7000, sur l'application France Inter, l'adresse e-mail telsonne@radiofrance.com ou avec le hashtag #LeTelSonne.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.