Le confinement est-il un accélérateur de désir ? Cette expérience peut-elle être bénéfique, l’occasion de redécouvrir son corps, sans la pression de la séduction ? Y a t-il un essor de la drague en ligne ? Et le confinement est-il une épreuve pour les couples ?

Des applications de rencontre comme Tinder demandent à leurs utilisateurs de respecter les mesures de distanciation sociale.
Des applications de rencontre comme Tinder demandent à leurs utilisateurs de respecter les mesures de distanciation sociale. © AFP / Simon Guillemin / Hans Lucas

"L' Amour aux temps du Corona" : c'est un clin d'oeil à Garcia Marquez. Il n'est pas le seul écrivain à avoir choisi de faire d'une épidémie la toile de fond d'une histoire d'amour et d'aventure : pensez à Giono et son "Hussard sur le toit". Le choléra était en Provence. Pensez même à Shakespeare : "Roméo et Juliette" : C'est la peste qui empêche une précieuse lettre de parvenir à l'amoureux.

La contagion impose éloignement et enfermement. Pas vraiment en phase avec la liberté, l'insouciance, le contact physique bien sûr que supposent les relations amoureuses.

Couples ou célibataires du XXIème siècle, peut-on se rencontrer et s'aimer pendant la pandémie ?

Comment inventer de nouvelles formes d'intimités ?  Vous pouvez témoigner, raconter, demander des conseils à nos invitées : 

- Joelle Mignot, psychologue clinicienne et sexologue, membre de la Chaire santé sexuelle et droits humains de l'Unesco

-Renée Greusard, journaliste à Rue 89

Posez toutes vos questions au standard au 01 45 24 7000, sur l'application France Inter, l'adresse e-mail telsonne@radiofrance.com ou avec le hashtag #LeTelSonne.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.