Selon la dernière enquête Pirls, publiée aujourd'hui, la France est le mauvais élève de l'Europe en lecture. Nos élèves de CM1 ont du mal à comprendre ce qu'ils lisent. Parmi les premières mesures, le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, préconise une dictée quotidienne à l'école.

 La récente étude Pirls met en lumière les piètres performances des élèves français en lecture
La récente étude Pirls met en lumière les piètres performances des élèves français en lecture © Getty / PeopleImages

Votre prénom dans la marge... La date à deux carreaux. Dictée... ée...  

"La mer est partie si loin qu'elle ne reviendra peut être plus jamais". POINT.. C'est du Colette... Et presque une madeleine de Proust... Un grand classique de la dictée cette Colette. Mais peut-être plus assez, si l'on en juge par les résultats de l'enquête Pirls, réalisée une fois tous les cinq ans. Nous sommes mauvais en lecture..  

Loin dans le classement. 34 sur 50. Loin en compréhension surtout. Bref, les enfants connaissent la musique des syllabes mais ils ne vont pas jusqu'à comprendre le sens des mots.  

Le ministre a donc décidé de réhabiliter les dictées, de mettre tout le monde autour d'une table. L'enjeu est énorme... Mauvais en lecture, c'est la promesse d'un décrochage scolaire, d'échec des plus modestes souvent.  

Qui est responsable ? Mes enseignants ? Les parents ? Le système ? Les programmes ? Tout ça mon capitaine ?  

A vous de nous donner votre avis. Vos questions. On est partis.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.