la classe politique compréhensive à l'égard de jacques chirac
la classe politique compréhensive à l'égard de jacques chirac © reuters

Le tribunal correctionnel de Paris a accepté l'excuse médicale de Jacques Chirac et décidé de poursuivre le procès de l'ancien président de la République en l'absence du prévenu.

Le tribunal a dit dans sa décision "prendre acte" des termes du courrier adressé par les avocats de Jacques Chirac qui ont fait valoir que l'état de santé de leur client l'empêchait de comparaître.

Le tribunal a ainsi précisé:

La comparution personnelle de M. Chirac ne sera pas ordonnée et il sera donc jugé en son absence, représenté par ses avocats, dans un débat contradictoire.

Les avocats de Jacques Chirac avaient confirmé à l'ouverture de l'audience qu'ils souhaitaient le représenter à ce procès qui doit durer jusqu'au 23 septembre. Ils ont transmis vendredi au tribunal un rapport médical privé concluant que Jacques Chirac n'était pas apte à comparaître.

L'ancien président est poursuivi pour détournement de fonds publics à la mairie de Paris entre 1992 et 1995, la dernière d'une longue série d'affaires de corruption dans lesquelles plusieurs de ses proches ont été condamnés ces 15 dernières années

Les invités du Téléphone Sonne

- Maître Pierre-François Divier , Avocat au Barreau de Paris, qui a publié " Toute la vérité sur l'origine du procès de Jacques Chirac " aux Editions Pascal Galodé

- Thierry Lévêque , journaliste à l'Agence de presse Reuters, qui a couvert "les affaires " de la Mairie de Paris, auteur de "Intouchable? Chriac face aux juges" Editions Delavilla

- Virginie Valton , Vice-Présidente de l'Union Syndicale des Magistrats

- Jean-Philippe Deniau , chef du service enquête-justice de France Inter

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.