Le futur secrétaire à la Défense américain Robert Gates a estimé mardi que les Etats-Unis n'étaient pas en train de gagner la guerre en Irak et il s'est prononcé contre une guerre contre l'Iran ou la Syrie qui conduirait "très probablement" à aggraver la situation en Irak.

Thèmes associés