Pic de pollution: la circulation alternée mise en place ce mardi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne sera reconduite mercredi

En raison de la persistance de la pollution aux particules et au dioxyde d'azote sur Paris, la circulation alternée est en vigueur depuis mardi 5 décembre matin
En raison de la persistance de la pollution aux particules et au dioxyde d'azote sur Paris, la circulation alternée est en vigueur depuis mardi 5 décembre matin © AFP / Thomas Samson

Il y avait eu octobre 1997. Puis mars 2014 / mars 2015 et voici donc décembre 2016 ! Pour la quatrième fois en 20 ans, Paris met en place la circulation alternée dans la capitale et 22 communes limitrophes.

Depuis ce matin et au moins jusqu'à demain soir c'est le dernier chiffre de votre plaque d'immatriculation qui vous donne ou non le droit de prendre votre voiture paire aujourd'hui, impaire demain. Et gare aux contrevenants : 35 euros d'amende !

Objectif : réduire le trop-plein de polluants lors des fameux pics de pollution. Est-ce réellement efficace ?

Quand on sait que même le plus polluant des véhicules sera autorisé à rouler en fonction de sa seule plaque d'immatriculation ?

Quand on voit la liste des dérogations à la circulation alternée?

Alors à quoi bon lutter contre les pics de pollution comme on attaquerait le sommet d'un iceberg? Va-t-on enfin s'attaquer aux problèmes de fond ?

Des propositions sont faites, des alternatives existent. On en parle ce soir au Téléphone sonne.

► LIRE AUSSI la circulation alternée reconduite ce mercredi

► PRECISIONS sur le site officiel de la préfecture de police de Paris

► ET AUSSI La liste des dérogations.... (Liste établie l'année dernière mais toujours valable aujourd'hui !)

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.