De nouvelles manifestation de "gilets jaunes" sont prévues samedi en France malgré les annonces gouvernementales. Comment sortir de l'impasse?

Que n'a t on pas déjà dit sur ce mouvement des gilets jaunes, qui est en train, à l'avant veille du week-end, de littéralement enfermer Paris dans ses murs. "Ne sortez pas! Fermez les magasins!" Dit le gouvernement. Une veillée d'arme comme on en a rarement vu. Ou sans doute jamais vu. Pas même lors de ce MAI 68 qui nous sert d'étalon puisque depuis, rien de tel ne s’était produit.   

Crise sociale; crise des partis; crise politique; crise de régime alors ? 

Pas d’interlocuteur. Ce qui laisse le champ libre, celui de l’accès aux médias, à de drôles d'oiseaux beaux parleurs jusqu'à ce qu'on découvre leur pedigree d’extrême droite. Le plus souvent, les vrais manifestants de la France fragile qui commence à avoir du mal le quinze du mois, ceux là sont chez eux, sur les ronds points à expliquer leur difficulté. Et la réponse du gouvernement ressemble a de la panique. En tout cas, le gouvernement qui lâche sur la taxe carbone, sur l'essence, qui tangue et s’engueule sur l'ISF; qui envoie une grande concertation de trois mois un peu dans le vide pour l'instant.  

Ce gouvernement semble à court d'idée et de réponse.  Apres avoir refusé les partis, et demandé à essayer ce jeune président, pour voir. Pourquoi les Français que nous sommes auraient-ils échappé aux vagues qui ressemblent à celles qui ont réussi à Trump ou au Brexit.

Une vague, certes à la Française, mais qui n'est pas inédite dans le monde.

On en parle avec le sociologue Alain Touraine

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.