Le congé paternité passe de 14 à 28 jours en juillet en France. Plus qu'une avancée, c'est plutôt un rattrapage par rapport à nos voisins européens.

Allongement du congé de paternité : la France rattrape enfin son retard ?
Allongement du congé de paternité : la France rattrape enfin son retard ? © Getty / Kymberlie Dozois Photography

Il y a peu d'occasions de se réjouir en ce moment. Profitons des bonnes nouvelles prévues pour 2021. Le congé paternité va passer de 14 à 28 jours. Les jeunes pères le réclamaient. La société dit depuis longtemps que les 3 jours + 11 quand sa femme ou sa compagne vient d'accoucher, c'est terriblement frustrant. Cette mesure parle de l'implication des pères dans la vie de leurs enfants. Ils sont là et bien là bien plus souvent qu'avant. Cette mesure parle aussi de rééquilibrer le partage des tâches et de lever le frein à la carrière des mères, qui se retrouvent le plus souvent seules à se débrouiller avec un nouveau né.  

C'est un premier pas. Il ne change rien financièrement pour les entreprises. Mais il change leur organisation. Un salarié peut désormais disparaître pendant presque un mois. Il faudra compter avec ça. C'est un premier pas. Qui appelle aussi sans doute à revoir plus en profondeur tout ce qui touche à la très petite enfance. Ca n'est pas un hasard si le congé parental, de deux ans maximum est pris à 98% par les femmes. Il est très mal rémunéré.  Certains pays obligent à le partager et le payent bien plus haut C'est peut être l'étape II .Il n'est pas interdit d'en parler.

Les invités
  • Hélène PérivierEconomiste à l’OFCE, spécialiste des politiques sociales et familiales. Directrice du Presage (programme de recherche et d'enseignement des savoirs sur le genre)
  • Alexandre MarcelAuteur du blog Papa Plume
Les références
L'équipe
Thèmes associés