C’est le Jour J : l’acte II du quinquennat s’ouvre aujourd’hui avec la nomination des ministres qui composeront le « gouvernement de mission et de rassemblement » annoncé par Emmanuel Macron. Après la déroute des municipales, le départ d’Edouard Philippe a signé une nouvelle étape pour l’exécutif.

Lors de sa première sortie officielle samedi dernier, le désormais premier ministre Jean Castex a affirmé que les deux enjeux majeurs des prochains mois seront « la crise sanitaire » ainsi que « la reconstruction de notre économie et la protection des français » 

Quels grands changements attendre de ce remaniement ? 

La fin du quinquennat sera-t-il synonyme de continuité ou marquera-t-il un tournant politique majeur ? 

Un programme très attendu

Jean Castex avait dans un premier temps prévu d’évoquer les grandes lignes de son programme en milieu de semaine à l’occasion d’une déclaration de politique générale devant l’assemblée nationale. Il faudra finalement attendre encore quelques jours : le président Emmanuel Macron doit lui-même prendre la parole le 14 juillet prochain pour préciser ses orientations politiques.  Le locataire de l’Elysée devrait rester sur la même ligne directrice, même si il a admis devoir adapter ses projets « aux bouleversements et aux crises que nous vivons ».

Le défi environnemental du nouveau gouvernement

Si le premier ministre a annoncé que l’écologie n’est désormais plus une option mais une obligation, il faudra plus que des mots pour convaincre les français que le nouveau gouvernement sera à la hauteur d'affronter le défi climatique.

Alors que le remaniement annonce une nouvelle ère du quinquennat, qui pourra le mieux mener le combat pour l’environnement ? 

Quelle marche de manœuvre aura le nouveau ministre chargé de la transition écologique ? 

Qu'attendez-vous du gouvernement en matière d'écologie ?

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.