La forte hausse des prix de l’immobilier (3,9 % au troisième trimestre), dans de nombreuses villes françaises, creuse les inégalités sociales. Il est de plus en plus difficile de louer ou d'acheter un logement en zone urbaine. L’inflation touche, d’abord, les plus précaires, les jeunes en tête.

Louer ou acheter : un vrai casse-tête
Louer ou acheter : un vrai casse-tête © Getty / Valentine Chapuis

Si vous êtes parisien, et que vous voulez acheter : la moyenne désormais du mètre carré, c'est 9000 euros. Ca fait plus 10% en une année.

Pour acheter à Bordeaux, c'est + 12% ; à Bourges + 13 % ; à Amiens +11 %.. 

L'immobilier est dans un de ces booms, comme il en a connu déjà. Mais l'année est record. On vend beaucoup. Mais à qui ? 

Si l’accès à la propriété a toujours été très haut dans les préoccupations des français... Qui en a aujourd'hui les moyens ? En tout cas dans les grandes métropoles... Ou est aussi le travail, le plus souvent.

Comment fait-on quand on est jeune ? En CDD ? Quand le salaire n'est pas mirobolant ? Est-ce qu'on a pas d'autres choix que de rester locataire... ?

Alors faut-il construire plus ? Etendre les centres-villes ? En faire d'autres ?
Il y a un boom... mais y a-t-il bulle... ? Et donc risque d'explosion ?

Vos questions font l'émission, c'est maintenant.
Bienvenus dans le téléphone sonne.

Les invités
  • Julien DamonSociologue, Professeur associé au Master Urbanisme de SciencesPo., Directeur de la société de conseil Eclairs
  • Alain DininPrésident-directeur général de Nexity
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.