Lors de sa conférence de presse ce jour, le Premier Ministre a rappelé que la situation sanitaire était encore fragile. Crainte du variant du virus, situation dégradée dans l'Est, où en est-on?

On ne baisse pas la garde. Tous les équipements fermés aujourd'hui le resteront.

En attendant peut être, la troisième vague et le confinement trosième saison.

C'est cela avant tout qu'est venu dire le premier ministre en conférence de presse cette apres midi.

Nous prévenir, que si le virus semble sur un "plateau" chez nous, peu évolutif. Quand on compare avec nos voisins, on a raison d'avoir quelques craintes.

Cette varainte anglaise, peut elle réellement nous échapper ? 2 clusters sont détectés en Ile-de-France et en Bretagne.

Le coup de panique des voisns, y compris Allemands ou Portugais a de quoi nous interroger.

Or depuis le début de la pandémie,, nulle part il n'y a eu d'îlot de sécurité en Europe... 

Donc toujours pas de restaurants et de bars. Pas au 20 janvier en tout cas comme initialiement prévu. Pas de cinémas. Pas de théâtre. Pas de salles de sport.

Vous aurez noté avec moi que le gouvernement se garde bien de donner des horizons. Trop risqué.  

Surtout que l'on ignore encore également si les vacances de noël ont eu des conséquences. 

Nous sommes un peu dans un moment suspendu.

Qui ressemble un peu au mois de septembre. Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle.

Les invités
  • Xavier Lescuremédecin spécialiste en maladies infectieuses à l'hôpital Bichat
  • Agnès GiannottiMédecin généraliste,vice-présidente du syndicat MG France
  • Yaël Gooszchef du service politique de France Inter
Thèmes associés