17 % des espèces animales et végétales sont menacées en France : c'est le terrible bilan dressé par l'UICN. Alors que le réchauffement climatique occupe tous les esprits, les menaces qui planent sur la biodiversité sont bien souvent occultées.

Journée spéciale biodiversité
Journée spéciale biodiversité © Getty / Martina Birnbaum / EyeEm

L'érosion de la biodiversité dans l'Hexagone est considérable : 20% des poissons d’eau douce et des amphibiens et 32% des oiseaux nicheurs risquent de disparaître à moyen terme en France. Le constat est pire en outre-mer, où s'épanouissent des espèces endémiques qui n'existent nulle part ailleurs.

L'enjeu que constitue la protection de la biodiversité est souvent masqué par la lutte contre le réchauffement climatique. Au sein même de la biodiversité, certaines espèces attirent davantage l'attention que d'autres : le panda suscite plus d'intérêt, de recherches et de levées de fonds que la taupe à nez étoilé ou le "nuisible" qui envahit nos cultures ou nos habitats. 

  • L'érosion de la biodiversité est-elle réversible ? Les espèces menacées peuvent-elles encore être sauvées ? 
  • La lutte pour la sauvegarde de la biodiversité entre-t-elle en concurrence avec celle contre le réchauffement climatique ? 
  • Pour mieux conserver certaines espèces, doit-on établir une hiérarchie et des priorités par rapport à celles qui ont moins de chances d'être sauvées ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

  • Florian Kirchner est chargé du programme "Espèces" à l’Union internationale pour la conservation de la nature.
  • Denis Cheissoux est le producteur de l’émission "CO2 mon amour", journaliste spécialisé sur les questions d’environnement. Son podcast, Bestioles, coproduit avec le Muséum national d’Histoire Naturelle, dédié à la connaissance du monde animal et à destination des 5/7 ans, paraît ce jeudi.
Les invités
L'équipe