Selon un sondage IFOP, moins de 40% des français faisaient confiance au gouvernement pour gérer la crise en avril, un des taux les plus bas d'Europe. Cependant, pour orchestrer le déconfinement, ce sont les élus locaux qui reprennent la main.

Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille
Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille © AFP / GERARD JULIEN

Déjà depuis le début de la crise, les responsables locaux en appelaient à plus de coopération avec le gouvernement. Le centralisme français et la lourdeur administrative qui l'accompagne ont souvent été pointés du doigt, aboutissant à des situations ubuesques, par exemple sur la gestion des masques.

Dorénavant, ils sont en première ligne. Les mesures de déconfinement annoncées par le gouvernement s'appuient très largement sur leurs capacités. Chaque territoire a ses particularités, et c'est à travers une expertise située que la reprise progressive peut s'amorcer de manière optimale.

Les élus locaux sont-ils en capacité de mettre en œuvre toutes les indications du gouvernement ? Comment coopèrent-ils entre les différents échelons administratifs ? Qu'en est-il de la confiance des citoyens à leurs égards ?

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.