Alors que la parole s’est libérée depuis 2016 quant aux abus sexuels, qu’en est-il du plaisir féminin ? Si le sujet est de plus en plus mis sur la table depuis quelques années, certains aspects en demeurent tabous.

Le plaisir féminin est-il libéré ?
Le plaisir féminin est-il libéré ? © Getty / Bob Thomas

En matière de sexualité féminine, les pratiques ont considérablement évolué ces dernières années : 75 % des Françaises affirmaient se masturber en 2015, contre 42 % en 1992 selon un sondage Ifop. La vente de sextoys a elle aussi explosé depuis le début des 2000, et plus encore pendant le confinement de mars 2020. En parallèle, la parole concernant la sexualité et le plaisir féminin s’est libérée notamment grâce aux réseaux sociaux comme Instagram où fleurissent depuis 2018 des comptes dédiés au sujet.

Pourtant, le plaisir féminin n’a pas vaincu toutes les barrières. 39 % des femmes n’osent toujours pas dire ce qu’elles aiment à leur conjoint en matière de sexualité et 31 % des femmes considèrent qu’elles ne sont pas égales aux hommes en matière d’intimité. C’est ce que révèle un sondage Ifop publié le 1er mars par le magazine Femme Actuelle. Aujourd’hui, à l’occasion de la date symbolique du 8 mars, un clitoris géant de 5 mètres de haut a été érigé place du Trocadéro à Paris par des associations féministes afin de dénoncer l’inégalité de traitement institutionnel et médical de cet organe – qui n’a intégré les manuels scolaires qu’en 2017. Quelles barrières restent à abolir pour vaincre les tabous concernant le plaisir féminin ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

  • Camille Emmanuelle est auteure, journaliste et éditrice. Elle a notamment publié Sexpowerment aux Éditions Anne Carrière en 2016.
  • Maïa Mazaurette est journaliste et chroniqueuse à France Inter, au Monde et à "Quotidien" sur TMC. Elle vient de publier La vulve, la verge et le vibro aux éditions de la Martinière.
Les invités
Les références
L'équipe