Demain, le député PS Guillaume Garot déposera au Parlement sa nouvelle proposition de loi contre le gaspillage alimentaire. L’objectif : mettre en place des financements et des outils de prévention et de contrôle pour rendre cette lutte plus efficace.

La lutte contre le gaspillage alimentaire, grande cause nationale ?
La lutte contre le gaspillage alimentaire, grande cause nationale ? © Getty / Julija Erofeeva

10 millions de tonnes de nourriture partent chaque année à la poubelle en France.  Les grands acteurs de l’agroalimentaire français appellent ce matin à faire du gaspillage alimentaire la « grande cause nationale » de l’année 2021 et à soutenir la proposition de loi du député.

Les mesures avancées sont nombreuses : rendre obligatoire l’éducation à l’alimentation à l’école, créer un fonds d’investissement de 50 millions d’euros qui permette de lutter contre le gaspillage, ou encore supprimer les dates de péremption sur certains produits non périssables. Mais aussi créer une police du gaspillage alimentaire.

Une initiative qui a pour objectif de compléter la loi dite « anti-gaspi » adoptée en 2016, qui oblige la grande distribution à donner ses invendus aux associations. Elle avait fait de la France un pays pionnier en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. Que reste-t-il à faire ? Toutes les initiatives sont  bienvenues !

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

Guillaume Garot est député PS de la Mayenne. Il présentera sa proposition de loi à l'Assemblée nationale le 10 février.

Lucie Basch est cheffe d'entreprise et fondatrice de l'application To good to go.

Avec Célia Quilleret, spécialiste Environnement à France Inter.

Les invités
L'équipe