En finir avec la haine en ligne, pas une mince affaire. Alors que l’Assemblée nationale vient tout juste d’adopter en 1ère lecture la proposition de loi dite Avia, tout le monde semble d’accord pour mettre un terme aux torrents de haines qui se déversent quotidiennement sur la toile. Encore faudrait-il savoir comment.

Adoptée en première lecture aujourd’hui, la proposition de loi portée par la députée LREM Laetitia Avia a pour objectif de lutter contre la haine en ligne. Or à peine annoncé, le processus promet déjà d’être compliqué.

D’abord se pose la question des moyens techniques et humains pour parvenir à lutter contre la haine en ligne. Ensuite le choix des contenus concernés et des instances qui seront amenées à les modérer interroge.

Pendant ce temps, les critiques se multiplient, à l’Assemblée nationale comme en dehors, quant au fait de laisser les plateformes à la fois juges et parties.

Alors même que se multiplient sur Internet vidéos chocs, cyber harceleurs, trolls, menaces de mort, de violence ou encore racisme, comment parvenir à contenir ce déferlement de haine virtuelle ? Surtout qu’Internet ne connait pas de frontières, alors que cette loi ne s’appliquera qu’en France.

Une loi suffira-t-elle ? Et quid du risque de modération à outrance et de ses conséquences sur la liberté d’expression des internautes ? 

Vos témoignages et vos questions au 01 45 24 7000 (à partir de 18h) et par mail à telsonne@radiofrance.com

Intervenez aussi sur l'application France Inter et sur Twitter avec #TelSonne.

Nos invités : 

Eric Morain, avocat pénaliste au barreau de Paris 

Cédric O, Secrétaire d'Etat chargé du Numérique

Marc Rees, Rédacteur en chef de Next INpact

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.